vendredi 20 décembre 2019

NUMEN ‎– Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko [CHRONIQUE]

NUMEN
Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

CD Digipack

Les Acteurs De L'Ombre
2019


NUMEN est une formation de Black Metal du Pays basque sud (dit "espagnol"), dont le premier mini-album avait vu le jour en l'an 2000, mais dont on n'avait plus guère entendu parler depuis la sortie de son dernier album en date, en 2007. Elle nous revient pas moins de 12 ans plus tard avec ce nouvel opus dont le superbe artwork de la pochette ne passe pas inaperçu, et dont le titre,
Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko, pourrait se traduire en français par : J'ai embrassé l'obscurité pour toujours. D'emblée la couleur sombre, très sombre, est donc annoncée...

Le groupe se caractérise par son identité basque fortement affirmée, notamment à travers des paroles intégralement composées en euskara, langue nationale qui n'appartient pas à la famille des langues indo-européennes et dont l'origine remonte à la nuit des temps, mais aussi en abordant des thématiques enracinées telles que les anciennes croyances, les traditions et l'histoire de sa terre ancestrale. Cependant, ce particularisme identitaire, qui s'exprimait  aussi sur ses réalisations précédentes par des apports folk plus ou moins marqués, se bornera ici aux points précités. Exception faite toutefois  du dernier morceau
Itzaltzuko Bardoari , dont les sonorités traditionnelles douces et flûtées contrastent très fortement avec celles des sept pistes précédentes, lesquelles s'enchaînent à un rythme effréné. NUMEN pratique en effet ici un Black Metal agressif et rapide, de facture très classique mais bien maîtrisé, dont le gros son et les cadences infernales ne sont pas sans similitudes avec ULVER, IMMORTAL ou même MARDUK.

samedi 14 décembre 2019

WINTERMOON - Autarky [CHRONIQUE]

WINTERMOON
Autarky
CD Digipack
Non Posse Mori Records
2019

Enregistré en 2012 -à l'exception du dernier morceau A Battle On Ice qui fut enregistré en répète en 2008 , il aura fallu patienter sept ans pour qu'Autarky , initialement sorti en 2013 sur CD-R au tirage confidentiel, voit enfin le jour sous forme de CD digipack manufacturé et pressé à 500 exemplaires, grâce aux bons offices de Non Posse Mori RecordsWINTERMOON, au logo fort réussi, nous vient du sud de la France, et comme son nom le laisse présager, IMMORTAL en est l'inspiration majeure, bien qu'on puisse aussi y déceler la marque noire des débuts de l'illustre BATHORY. Il s'agissait à l'époque de cet enregistrement d'un duo constitué de Gryp et Désolation, devenu depuis lors un one-man band puisque Désolation a décidé voici quelque temps de se recentrer sur leur autre projet, LITANIE.

Nanti d'un superbe artwork, ce digipack, présenté comme un EP, est en fait quasiment un mini-album, la durée totale de ses six pistes excédant les 30 minutes. Introduits comme il se doit par des sons tempétueux de vents hivernaux qui plongent instantanément l'auditeur dans l'ambiance, il nous délivre quatre morceaux d'un Black Metal brutal et glacial, 
au gros son, dont une infernale reprise d' IMMORTAL justement (Wrath from Above), suivis d'un bel instrumental plus atmosphérique (Under the Fullmoon Light) constituant une sorte d'outro. L'opus se referme enfin sur le sixième titre déjà évoqué, au son très brut (rehearsal oblige), pas franchement indispensable mais ayant malgré tout valeur de document sonore. Bref, bien que faisant référence à un grand nom, c'est totalement underground, authentique et sans compromis. Du reste, ce n'est pas pour rien que ce Black Metal se veut autarcique... Qui dit mieux ?

vendredi 13 décembre 2019

TØMHET - Dødsblikket [STREAMING]

TØMHET
Dødsblikket

Digital Demo
2019




TØMHET is a Black Metal musician from Vladimir, Russia. He presents Dødsblikket, a 2-track digital demo (no physical release yet), in a powerful Black metal vein inspired by some 90's big names such as MAYHEM, URGEHAL and GORGOROTH. Feel free to get in touch with him, in order to express your support. And if you're a fanzine, a webzine or a label and are interested in his art, don't hesitate to propose your help. I think it's really worth a listen...



***********************************
 


TØMHET est un musicien de Black Metal de
Vladimir, en Russie. Il nous présente aujourd'hui Dødsblikket, une démo 2 titres au format digital (pas de réalisation physique pour le moment), dans une veine Black Metal puissante inspirée par de grands noms des années 90, tels que MAYHEM, URGEHAL et GORGOROTH. N'hésitez pas à le contacter (en anglais) pour lui exprimer votre soutien et vos encouragements. Et si vous êtes un fanzine, un webzine ou un label et êtes intéressé par son art, n'hésitez pas à lui proposer votre aide. Je pense que ça vaut bien une écoute...


SKJULT - Progenies Ov Light [CHRONIQUE]

SKJULT
Progenies Ov Light

CD
coproduction
Satanath Records
Black Metal Propaganda Deutschland
2018



Lorsqu'on évoque Cuba, un certain nombre de clichés éculés nous viennent instantanément -et inévitablement- à l'esprit. On pense tout de suite forcément à l'île des Caraïbes au climat ensoleillé, à son charme latino, à la Salsa, à ses langoustes, à ses cigares, voire même à son pseudo-romantisme révolutionnaire marxiste, à Fidel Castro et autre Che Guevara.
Bref on pense à tout sauf... au Black Metal. Et pourtant...

Eh oui. Aussi improbable cela puisse-t-il a priori sembler, le Black Metal cubain existe bel et bien. Et s'il compte au moins un digne représentant, c'est bien le one-man band  SKJULT, mené par un Havanais répondant au doux nom de Conspirator.


Sur ce second album, celui-ci nous assène huit titres d'un Black Metal orthodoxe s'incrivant nettement dans la veine de la fine fleur norvégienne des années 90. On songera par exemple tout particulièrement à GORGOROTH -dont l'extrême et très noir minimalisme des premières pochettes d'albums  n'est peut-être pas étranger à l'esthétique plutôt dépouillée de celle de SKJULT-  ,  ou bien encore à URGEHAL et autre TAAKE, voire même à IMMORTAL. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le nom même du projet est en fait un mot norvégien, skjult pouvant se traduire par caché, occulte...

jeudi 12 décembre 2019

INDESIDERIUM - Of Twilight And Evenfall... [CHRONIQUE]

INDESIDERIUM
Of Twilight And Evenfall...

CD

Satanath Rrds
2018


Prenez une bonne dose des débuts d'EMPEROR, ajoutez-y une pointe d'ANCIENT (première période), et saupoudrez le tout d'une pincée de de DARK FUNERAL (pour la double pédale aux rythmes tachycardiaques et les furieuses accélérations de blast-beats), et vous obtiendrez ceci : telle est en effet la recette d'INDESIDERIUM, groupe d'USBM basé à Los Angeles, et dont ce premier opus longue durée sort sur l'excellent label russe Satanath Records.

Projet originellement né sous la forme d'un duo, qu'un line up complémentaire devrait prochainement rejoindre afin d'assurer des prestations scéniques, Of Twilight And Evenfall... n'en constitue cependant pas le tout premier jet, puisqu'il fait suite à un mini-album cinq pistes intitulé Wanderer Of The Abyssal Plains, et autoproduit en 2015.

Sont donc présentés ici sept titres d'un Black Metal rageur somme toute très classique mais de fort bonne facture et sans concessions, aux tempos plutôt rapides, sans pour autant sacrifier la noirceur ni même -parfois- la mélodie à la brutalité. Brutal, ça l'est pourtant globalement, mais sans excès, sans outrances. L'âme noire qui émane de l'ensemble de l'oeuvre, imprégnée d'esprit occulte et d'ésotérisme ténébreux, y est efficacement mise en valeur, et fait de ce disque le digne héritier des grands anciens des années 1990, dans la lignée desquels il s'inscrit incontestablement. Le septième et dernier morceau, The Knell and the World, n'est autre, d'ailleurs, qu'une reprise du groupe suédois DAWN, de cette glorieuse époque.

mercredi 11 décembre 2019

STROMPTHA - Odium Vult [CHRONIQUE]

STROMPTHA
Odium Vult

CD

Ossuaire Records
2018



Stromptha est un mot gaélique irlandais qui signifie raidi, par le froid ou par... la mort.
Singulière appellation pour ce mystérieux projet mené par le Cardinal Doom, résidant au coeur du rude et rocailleux pays cathare.


Faisant suite au deux-titres Necronirisme, sorti en 2015 au format numérique, puis au split EP vinyl éalisé en 2017 en collaboration avec le groupe de Doom-Death colombien OLDMOON, Odium Vult est finalement le premier opus longue durée de cet énigmatique one-man band ariégeois qu'est STROMPTHA  à voir le jour au format CD. Constitué de quatre morceaux dont les titres composent autant d'anagrammes, on pourrait croire a priori qu'il s'agit d'un EP. Et pourtant, leur durée est telle que l'ensemble dépasse allégrement les 30 minutes... Un peu trop long pour un EP, et un peu court pour un album à part entière, il sera donc plus juste de parler ici de mini-album.

Au programme, un Dark Metal occulte et plombé oscillant entre Black et Doom-Death, nimbé d'une aura atmosphérique suintant littéralement le froid, les ténèbres et la désolation...

mardi 22 octobre 2019

NULLINGROOTS - Malady's Black Maw [STREAMING]


Band : NULLINGROOTS
Album : Malady's Black Maw
Date : 12/10/2019
Genre : Atmospheric Post-Black Metal
Country : USA
Labels : Beverina / Casus Belli Musica

 
NULLINGROOTS was originally a solo project based in Los Angeles, CA, from the years 2014 to 2016, that developed into a band based in Phoenix, AZ, since 2016 to present day. They play a very interesting kind of Post-Black Metal or Blackgaze (imagine a mix of Shoegaze and atmospheric Dark/Black Metal) which is worth a listen, it's the least I can say.
Malady's Black Maw is their new album, and it has been physically co-released as a digipack CD by russian label Casus Belli Musica and
latvian label Berevina. That said, only 100 copies of this little jewel have been made. So if you wish to get one... be fast !



****************************

NULLINGROOTS était originellement un projet solo basé à Los Angeles, Californie, entre 2014 et 2016, lequel s'est ensuite développé en un groupe basé à Phoenix, Arizona, à partir de 2016 et jusqu'à aujourd'hui. Ils jouent un genre très intéressant de Post-Black Metal ou de Blackgaze (imaginez un mix de Shoegaze et de Dark/Black Metal atmosphérique) qui vaut la peine d'être écouté, c'est le moins que je puisse dire. Malady's Black Maw est leur nouvel album, et il a fait l'objet d'une réalisation physique sous forme de CD digipack par les bons soins du label russe Casus Belli Musica
et du label letton Berevina. Ceci dit, seuls 100 exemplaires de ce petit bijou ont été fabriqés. Donc, si vous en voulez un... faites vite !

mardi 8 octobre 2019

ASTRAL SILENCE – Sagittarius A* [CHRONIQUE]


ASTRAL SILENCE
Sagittarius A*

CD Digipack

Transcendance
2019

ASTRAL SILENCE, qui fut originellement un one-man project, devient à proprement parler un "supergroupe" dont le line up, sur ce troisième album, se compose non seulement  de membres du fameux combo suisse BORGNE (Black Metal), mais aussi de ces autres formations helvétiques -et non des moindres- que sont MORDOR (Funeral Doom/Dark Metal) et DARKSPACE (Cosmic Black Metal), auxquels se joignent de surcroit des protagonistes de VINTERRIKET (Dark Ambient allemand établi en Suisse) et d'IMBER LUMINIS (Post-Black Metal dépressif et atmosphérique, Belgique). Autant de références de choix pour un casting fort prometteur... Et pour un résultat qui s'avère, ma foi, tout à fait à la hauteur de ce que l'on pouvait en attendre.

Ainsi que le suggèrent très explicitement le nom même du projet, le titre de l'opus (Sagittarius A* n'est est autre que le nom du mystérieux trou noir supermassif occupant le centre de notre galaxie) et le visuel de la pochette, l'auditeur de cette oeuvre  sonore se retrouve, de la première à la dernière note, totalement immergé dans l'inconnu, littéralement happé par un monde angoissant et dépourvu de toute trace d'humanité. Ce monde délirant et cauchemardesque, c'est celui qu'induit un concept entièrement fondé sur l'univers glacé des immensités galactiques, sur les mystères insondables d'astres prodigieusement lointains, et sur la noirceur terrifiante des abysses interstellaires, dont les obscurs tréfonds recèlent tant d'abominations cachées et d'horreurs indicibles. Infime grain de poussière perdu dans cet espace infini, notre misérable planète n'est en définitive que bien peu de chose. Et la véritable Transcendance, aussi inconcevable soit-elle à nos yeux d'insignifiantes créatures terrestres, pourrait fort bien se trouver ailleurs...


 Entre Funeral Doom, Doom-Death et Black Metal cosmique, ASTRAL SILENCE nous emporte, nous plonge inexorablement au fin fond de ces inquiétantes profondeurs galactiques.

samedi 5 octobre 2019

NEBULA ORIONIS - Ashes : Cosmic Metal from Russia [STREAMING]



Band : NEBULA ORIONIS
Album : Ashes
Date : 22/09/2019
Genre : Atmospheric / Space / Cosmic Metal
Country : Russia
Labels : Beverina / Casus Belli Musica


Born in 2014 and based inTolyatti (aka Togliatti), a city in Samara oblast, Russia,
NEBULA ORIONIS is a one-man project ran by young Alexander Koskin. From rather classical Atmospheric Black Metal on his debut releases, his music soon evolved into something different, a very interesting kind of keyboard-leaded music, which could be defined as instrumental "Cosmic Metal" with powerful epic,atmospheric and quasi-symphonic touches, almost neo-classical in some parts. Ashes, co-released as a physical record (limited to 200 copies) by latvian label Berevina and russian label Casus Belli Musica, is the latest 5-track EP. Check it out, this little jewel is really worth a listening...


****************************

Né en 2014 et basé à Togliatti ou Toliatti), ville de l'oblast de Samara, Russie, NEBULA ORIONIS est un projet solo conduit par le jeune Alexander Koskine. D'un Black Metal atmosphérique plutôt classique sur ses premières productions, sa musique a tôt fait d'évoluer vers quelque chose de différent, un genre très intéressant de musique synthétique, que l'on pourrait définir comme une sorte de "Cosmic Metal" instrumental et cactérisé par de puissantes touches épiques, atmosphériques et quasi-symphoniques, presque néo-classiques sur certains passages. Ashes,coproduit en format physique par le label letton Berevina et le label russe Casus Belli Musica, est le dernier EP en date, comprenant 5 titres. Découvrez-le donc, ce petit bijou mérite vraiment que vous y jetiez une oreille..


dimanche 22 septembre 2019

ETHIR ANDUIN - Loneliness Of My Life [CHRONIQUE]

ETHIR ANDUIN
Loneliness Of My Life

CD
co prod

Symbol Of Domination / More Hate Productions
2018

 ETHIR ANDUIN, du nom du delta par lequel se jette dans l'océan le long fleuve Anduin, en Terre du Milieu et dans la géographie mythique de JRR Tolkien, est un projet de Metal sombre formé en 2006.

Originaire de Tikhvine, ville russe de l'oblast de Leningrad, située à 180km à l'est de Saint-Petersbourg, le one-man band - devenu récemment un duo - n'en est pas à son premier coup d'essai, puisque son CV discographique comprenait déjà un premier album CD-R, un second album numérique, un troisième album CD physique et un split album numérique (avec
Путь [Path]), sortis de 2011 à 2016. Ce n'est toutefois qu'avec ce Loneliness Of My Life, deuxième disque physique et professionnellement manufacturé, qu'il émerge véritablement en commençant à se faire connaître au-delà des frontières de la Russie.

A l'anecdotique exception d'un bref passage (samplé ?) de spoken words en russe vers la fin de la piste d'ouverture Lethargy, ce qui singularise le plus cet album, c'est qu'il se constitue de huit plages entièrement instrumentales d'un Black/Doom (ou Doom "blackisé") atmosphérique et d'excellente facture, où la puissance du son, les ambiances épiques et le côté grandiose le disputent à une technicité bien carrée, marque de fabrique certaine d'un musicien talentueux. 

mercredi 11 septembre 2019

DRASTUS - La Croix de Sang [CHRONIQUE]

DRASTUS
La Croix de Sang

CD

Norma Evangelium Diaboli
2019


Qu'est-ce que le Black Metal en 2019 a.d. ? Qu'a-t-il à nous faire ressentir ? Plus de flamme façon KISS ? Plus de clous, de faux sang, d'autel en carton pâte à la gloire d'une provoc bas du front, ou encore la présence d'enfants chanteurs à la croix de bois ayant la permission de minuit ? Est-ce encore le pseudo intellectualisme d'un post-black shoegazer aux cheveux propres ? Est-ce la nouvelle spiritualité du style ? Seraient-ce ces groupes qui sont à présent garants de la flamme noire ? Ou n'est-ce finalement qu'un buziness de plus ? Eh bien alleluïa, la France a encore quelque chose de pur, de quoi vous faire chevaucher l'antique serpent, et ce saint sauveur se nomme DRASTUS !

Parlons peu, parlons bien : La Croix de Sang est l'opus qui remettra votre spiritualité à l'heure. Cette offrande s'emparera de vous en redonnant ses lettres de noblesse à un Black Metal teigneux, bestial et sincère.

lundi 9 septembre 2019

COLOURLESS ROOM : Atmospheric Black Metal from Colombia [STREAMING]


Band : Colourless Room
Album : Trapped in an unnatural dimension
Date : 15/08/2019
Genre : Atmospheric / Depressive Black Metal
Country : Colombia

Facebook Page :

www.facebook.com/Colourless-Room-108007720560790



samedi 24 août 2019

Soirée concert TWICE PARTY : A WISTFUL BIRTHDAY - 23 novembre 2019 [FRANCE]

Le fanzine français TWICE (Coldwave, Darkwave, Goth, Indus, Shoegaze...), de la région de Cognac (Nouvelle-Aquitaine, département de la Charente) célébrera son 25ème anniversaire le 23 novembre 2019 par une soirée-concert exceptionnelle.

A l'affiche :
AND ALSO THE TREES, ANTIMATTER
et COLLECTION D'ARNELL-ANDREA.

Infos et réservations :
https://lesabattoirs-cognac.fr/artist/twice_party

Site internet du fanzine :
http://www.twicezine.net




dimanche 4 août 2019

EPITAPHE - I [CHRONIQUE]

EPITAPHE
I

CD Digipack

Aesthetic Death
2019


En règle générale, je suis davantage porté sur le Black que sur le Death Metal. Sauf lorsque ce dernier ne se borne pas à une orgie bête et méchante de brutalité bestiale plus ou moins grasse, et qu'il parvient à mettre en place une atmosphère réellement noire, obscure voire mystique, une atmosphère lui conférant une profondeur et une âme réelles, bien loin de la pseudo-transgression et de la rebellitude à deux balles pour adolescents prépubères fans de gore et autres "slasher movies" hollywoodiens. Avec ce premier album sobrement intitulé "I", les Grenoblois d'EPITAPHE me démontrent sans équivoque qu'ils font partie de ces trop rares exceptions, ce qui m'amène tout naturellement à me pencher plus avant sur leur cas.

Le visuel de la pochette, qui n'affiche même pas
le nom du groupe, a d'emblée quelque chose d'énigmatique et d'intrigant.  Oeuvre réalisée en 2015 par l'artiste finlandais Petri alla-Maunu -qui signe aussi trois autres oeuvres figurant sur les volets intérieurs du digipack- , cette peinture,qui s'intitule "Le ciel tombe" a quelque chose de saisissant et d'interpellant. Aux confins de l'art abstrait et de l'expressionnisme, il en émane à la fois l'idée d'effondrement, de nuées et de trombes descendantes, d'indicible chaos  éthéré, alourdi de nuages opaques et menaçants . Ceci illustre idéalement le contenu sonore de l'objet, qui oscille constamment entre vacarme cataclysmique, relents mortuaires et folie furieuse.

samedi 3 août 2019

SPELL OF DARK - The Vastness [STREAMING]



SPELL OF DARK
is an interesting one-man project from Astrakhan, Russia, playing atmospheric and melancholic Black Metal.  Check out the 4th album, entitled The Vastness, and released on 21 june 2019.


*********************************

SPELL OF DARK
est un intéressant projet solo de Black Metal atmosphérique et mélancolique basé à Astrakhan, en Russie. Découvrez le 4ème album intitulé The Vastness, et sorti le 21 juin 2019.

mercredi 31 juillet 2019

MARKAB PROJECT - Music For Chaomantic Meditation [CHRONIQUE]

MARKAB PROJECT
Music For Chaomantic Meditation
CD-R EP

Facthedral's Hall
2018

Projet parallèle -et pour le moins confidentiel- de Napharion, du groupe français de Black Metal avant-gardiste ARYOS, MARKAB PROJECT diffère toutefois radicalement de ce dernier, puisqu'il s'agit ici de Dark Ambient à tendance industrielle, distillant une ambiance particulièrement étrange et dérangeante. Les trois plages constituant cet EP d'une vingtaine de minutes entièrement instrumentales, se singularisent en effet par leur structure dépouillée et minimaliste, mais aussi et surtout par leurs sonorités glaciales, hypnotiques  et répétitives.  Des atmosphères oppressantes,  à la fois éthérées et sourdement menaçantes, ne font qu'en renforcer le caractère profondément anxiogène, sur un fond intermittent de percussions tribales qui confère à l'ensemble un feeling irréel.

mardi 16 juillet 2019

ARYOS - Les Stigmates d'Hécate [CHRONIQUE]

ARYOS
Les Stigmates d'Hécate

CD

Exu Rei Records
2015

 Il ne faut pas se laisser leurrer par les sonorités synthétiques de l'intro de la première piste Arde Quariani Ecclesiam, lesquelles pourraient laisser croire, l'espace d'une minute, que l'on vient de lancer la lecture d'un album d'Electro-Dark... Que nenni ! Sans transition aucune, un furieux déchaînement de Black Metal pur jus qui déboule sans crier gare vient démentir de façon cinglante cette première impression erronée : c'est bel et bien à un groupe de Metal extrême que nous avons ici affaire. Et pas n'importe lequel, puisque celui-ci, loin de n'être qu'un énième clone de clone plus ou moins interchangeable comme il en existe tant,  affiche et revendique haut et fort, bien au contraire, sa personnalité propre.

lundi 15 juillet 2019

GLOOMY GRIM - Obscure Metamorphosis EP [CHRONIQUE]

GLOOMY GRIM
Obscure Metamorphosis
MCD

Grimm Distribution / Murdher Rds
2018


Pas moins de dix ans après Under the spell of the Unlight,  son dernier véritable album en date, la fameuse formation finlandaise nous revient enfin avec un peu de neuf, sous la forme d'un EP. Intitulé Obscure Metamorphosis et coproduit par le label italien Murdher Rds et Grimm Distribution, la filiale ukrainienne de l'excellent label russe Satanath Rds, celui-ci nous présente quatre compositions inédites d'un Black Metal symphonique d'excellente facture, où le côté grandiose et mystique des ambiances le dispute à la noirceur et à la puissance du son, avec bien sûr pour fond les vocaux possédés d'Agathon, qui ajoutent leur touche de folie démoniaque à l'ensemble. Et pourtant, le fait qu'un nouveau disque de GLOOMY GRIM parvienne vraiment à m'enthousiasmer n'était pas acquis d'avance, tant s'en faut...

samedi 6 juillet 2019

WOEBEGONE OBSCURED - The Forestroamer [CHRONIQUE]

WOEBEGONE OBSCURED
The Forestroamer
CD Digipack

Aesthetic Death
2018


WOEBEGONE OBSCURED nous convie avec ce troisième album au titre évocateur  ("Le vagabond des forêts"), à une errance fantasmagorique dans les profondeurs les plus obscures de la silve danoise. Concept fort bien illustré par une superbe pochette qui nous laisse apercevoir, au beau milieu de la noirceur hivernale d'une forêt de conifères balayée de vents glacés, une silhouette humanoïde étrange et inquiétante, affublée en en guise de tête d'un crâne de cerf ou d'élan... On songe irrésistiblement à la mystérieuse divinité  celtique Cernunnos, ou plutôt en l'occurrence à son pendant germanique Herne, entité chtonienne du folklore anglais qui incarne l'esprit même de la forêt, son royaume, qu'il ne cesse de hanter et d'arpenter nuitamment. On remarquera d'ailleurs aussi, au dos du disque, une représentation éloquente du Valknut, symbole païen germano-nordique constitué de trois triangles entrelacés, et qui, étroitement associé à la notion de mort et de renaissance des âmes, représente les neuf mondes de la tradition wotaniste (trois fois trois). Le message délivré est ainsi explicite, et dissipera tout doute quant à la symbolique de l'artwork, comme à l'esprit qui imprègne l'ensemble de l'oeuvre...

Un artwork particulièrement réussi et accrocheur, donc, pour un contenu musical qui ne l'est pas moins.  Sur un peu plus de quarante minutes se déploient cinq longues compositions d'un Doom-Death Metal atmosphérique d'excellent niveau, dont la lenteur du tempo, la lourdeur des sonorités et l'intensité des ambiances se rapprochent fortement du Funeral Doom.

mercredi 3 juillet 2019

INHIBITIONS : La Danse Macabre [CHRONIQUE]

INHIBITIONS
La Danse Macabre

CD

Satanath Records
2018


 Depuis déjà un bon moment, les Hellènes nous ont habitués en matière de Metal sombre à des groupes remarquables comme à des créations de grande qualité. De NIGHTFALL à ROTTING CHRIST, en passant par NECROMANTIA, MEDIEVAL DEMON et autres DIABOLICAL PRINCIPLES, la Grèce n'a plus aujourd'hui à faire ses preuves  en tant que pépinière de perles noires. La péninsule méditerranéenne ne déroge pas à cette tradition en nous présentant le duo athénien INHIBITIONS qui, à l'instar de ses compatriotes d'AGOS, constitue l'un de ses nouveaux rejetons prodiges.

lundi 1 juillet 2019

GOETIE EXHUMATION [Distro/VPC]

A SOUTENIR !!!
 
Une liste française de distribution/VPC Metal proposant pas ma de références intéressantes (CD, vinyl, K7, fanzines), à des prix tout à fait honnêtes !

Demandez la liste par courriel :
goetiedistro@aol.com


 
(Click to enlarge)

samedi 29 juin 2019

STROMPTHA : Interview 2019 [En français]



Basé dans le Pays Cathare, STROMPTHA est un projet solo de Metal sombre au son et à la personnalité pour le moins originaux, son style musical  se situant aux confins du Black Metal atmosphérique, du Doom  et de la Cold Wave. Ajoutons à cela le fait que Jérôme, son instigateur, a pas mal  de choses intéressantes à dire, et nous obtenons dès lors un de ces entretiens plus consistants que la moyenne, lesquels  qui tout particulièrement du lot de par l'intérêt de leur contenu...

mercredi 1 mai 2019

STIGMATA - Dark One [CHRONIQUE]

STIGMATA
Dark One

CD Digipack
Autoproduction
2018


Originaire de Paris mais aujourd'hui basé dans les environs de Toulon, STIGMATA est le projet d'un seul homme, en l'occurrence David Aboucaya, par ailleurs cinéaste indépendant.  Il ne s'agit toutefois pas d'un nouveau venu, puisque le groupe a connu une première phase d'existence entre 1989 et 1993, avant de renaître de ses cendres à partir de 2011. Son premier album autoproduit, Dark One, a vu le jour en novembre 2018, sous la forme d'un CD Digipack.

Au menu, pas moins de 17 compositions d'une Darkwave de très bonne facture,  et dont  les accents Electro-Industriels et popisants qui marquent plus ou moins fortement certains morceaux
comptent au nombre des plus marquantes caractéristiques. Je retiens tout particulièrement de l'ensemble un côté langoureux et feutré, lequel me rappelle un peu la Noisy Pop de JESUS AND MARY CHAIN, période de l'abum Automatic (1989).

dimanche 21 avril 2019

IEON - Across The Sphere Of IEON [CHRONIQUE]

IEON
Across the Sphere of IEON
CD

Warnt Stal Records
2018

  
En matière de styles musicaux plus ou moins violents, les groupes d'Extrême-Orient se sont bien souvent singularisés par leur surenchère qui frise parfois la caricature, tant au niveau du graphisme des pochettes de disques qu'à celui des attitudes et des looks des musiciens. Cette surenchère un brin immature dans l'extrémisme tous azimuts  caractérise aussi et surtout, dans nombre de cas, la forme musicale elle-même. Bien évidemment, le phénomène n'épargne pas une grande partie de la scène Black Metal de ces contrées, dont beaucoup de groupes optent fréquemment pour le bourrinage bête et méchant. Ils semblent ainsi mettre un point d'honneur à grossir et à forcer le trait de façon pour le moins déraisonnable en termes de rapidité, de brutalité et d'agressivité dégoulinant d'imagerie sataniste bon marché et un rien cliché-esque, mais paradoxalement, cela se fait trop souvent au détriment de la puissance du son et de la qualité des compositions, comme de la noirceur des ambiances. Au final, il faut bien le dire, ce type de démarche ne fait qu'engendrer pléthores de mauvais clones braillards et brouillons, sans âmes ni personnalités propres, parfois aux frontières de l'inécoutable... voire au-delà.

Mais rien de tel avec IEON, combo des plus exotiques, puisqu'il nous vient de Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, et qui avec ce remarquable premier opus démontre de manière éclatante qu'il sort vraiment du lot.

jeudi 11 avril 2019

Cycle lunaire, par Charles Bitterson [CHRONIQUE LITTERAIRE]




Comprenant pas moins de trois cents pages, ce recueil regroupe des nouvelles signées du jeune auteur français Charles Bitterson.

Alternant entre science-fiction, horreur et fantastique, les dix-huit récits ici rassemblés varient tant au niveau de leur genre que de leur style d'écriture et de leurs longueurs respectives, certains textes n'occupant que quelques pages, tandis que d'autres s'étalent sur près d'une cinquantaine.

Cette grande disparité dans la forme se retrouve d'ailleurs sur le fond, puisque contrairement à ce qui caractérise Les Contes de Blue River du même auteur, aucune trame directrice ne relie les différentes histoires composant Cycle lunaire. N'ayant pas le moindre rapport entre elles, elles peuvent donc tout à fait se lire indépendamment les unes des autres, et peu importe dans quel ordre. Quoiqu'en fait, un lien subtil puisse être établi entre certaines, et tout particulièrement entre la première et la dernière...

dimanche 7 avril 2019

HIEMIS - Hyperborea [STREAMING]





Le projet espagnol de Dark Ambient rituel HIEMIS présente son nouvel album Hyperborea, au concept particulièrement intéressant, puisqu'entiérement axé, comme l'indique son titre, sur le thème d'un légendaire continent polaire englouti, sensiblement moins connu du grand public que ne l'est l'illustre Atlantide.

dimanche 31 mars 2019

GORGON : Interview exclusive 2019 [En français]


Deux décennies après une précédente interview de GORGON publiée dans le fanzine WARDANCE, il était temps de revenir prendre des nouvelles fraîches de ce vétéran renommé de la scène Black Metal hexagonale. Et ce d'autant plus qu'il reprend aujourd'hui du service au terme d'une longue période de silence, avec à la clé un nouvel album d'une efficacité redoutable...

Entretien avec Chris
Propos recueillis par Hans Cany
le 30 mars 2019,
en exclusivité pour REQUIEM.


mardi 26 mars 2019

SÔMBRE : nouvel album "Linsay" [Dark/Cold Wave, France]



Le duo picard SÔMBRE, basé à Amiens, annonce la sortie de son nouvel album Linsay.Au menu, 12 titres de Coldwave / Darkwave mélodique et aux racines post-punks.

dimanche 10 février 2019

ACCURST - Messenger of Shadows [CHRONIQUE]

ACCURST
Messenger of Shadows
CD Digipack
(Ecopack)

Aesthetic Death
2018


Lorsqu'on évoque le nom de Chypre, les premières images qui viennent en tête sont généralement celles d'une île de Méditerranée orientale au climat particulièrement aride et ensoleillé. Une île dont les étendues de terres desséchées aux teintes sablonneuses, perpétuellement cuites et recuites sous un soleil de plomb, parsemées de rares  touffes de verdure rabougries, contrastent de manière éclatante sous l'azur immaculé des cieux déjà presque asiatiques, comme avec le bleu turquoise des eaux limpides qui en baignent les côtes. Au large de la Turquie, de la Syrie et du Liban voisins, ce vestige le plus oriental du monde hellénique est  aussi un point de haute tension géopolitique. C'est en effet le 20 juillet 1974 que les forces militaires d'Ankara ont subitement procédé à l'invasion puis à l'occupation du tiers nord-est de l'île, consacrant ainsi, de facto, sa partition entre une zone autoproclamée turque, et une zone demeurée ethniquement grecque, dans ses deux tiers sud-ouest. Cela fait donc maintenant 45 ans que perdure le scabreux statu quo, sur fond de conflit larvé et de climat d'hostilité permanente entre les deux communautés chypriotes.

A priori, rien ne prédispose donc ce point chaud du Proche-Orient, écartelé entre deux identités ethno-culturelles antagonistes, ayant de surcroit géographiquement tout de l'escale touristique pour vacanciers en croisières estivales, à inspirer les arts noirs.
Et pourtant...

vendredi 8 février 2019

La Bête du Gévaudan et autres histoires vraies, par Jean-Claude Bourret [CHRONIQUE LITTERAIRE]



Dans ce remarquable ouvrage de près de 290 pages, le célèbre journaliste Jean-Claude Bourret, notamment connu du grand public pour avoir été -entre autres- présentateur vedette du journal télévisé de TF1 entre le milieu des années 70 et la fin des années 80, s'attaque, sous la forme de dossiers tous plus alléchants les uns que les autres, à cinq grandes énigmes qui n'ont eu de cesse de défrayer la chronique depuis maintenant des lustres.

samedi 26 janvier 2019

VANAD VARJUD - Dismal Grandeur In Nocturnal Aura [CHRONIQUE]

VANAD VARJUD
Dismal Grandeur In Nocturnal Aura

CD
Co-production

Symbol Of Domination
Hexenreich Rds
Arcana Noctis
2016



Sous le remarquable artwork d'un jeune et talentueux artiste britannique se faisant appeler Raven, alias Vaughn Mir (http://wyldraven.deviantart.com), se présente la première réalisation physique d'une formation musicale de provenance inhabituelle. VANAD VARJUD nous vient en effet de ces contrées quelque peu méconnues chez nous que constituent les pays baltes, et plus précisément d'Estonie, aux confins de la Finlande, de la Russie et de la Lettonie voisines. Le nom de cette énigmatique formation peut se traduire en français par "Les Ombres du Passé" ou par "Vieilles Ombres", et il s'agit en fait à la base du projet d'un seul homme, Sorts Apostata, secondé aux percussions par son acolyte Thon.