vendredi 20 décembre 2019

NUMEN ‎– Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko [CHRONIQUE]

NUMEN
Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

CD Digipack

Les Acteurs De L'Ombre
2019


NUMEN est une formation de Black Metal du Pays basque sud (dit "espagnol"), dont le premier mini-album avait vu le jour en l'an 2000, mais dont on n'avait plus guère entendu parler depuis la sortie de son dernier album en date, en 2007. Elle nous revient pas moins de 12 ans plus tard avec ce nouvel opus dont le superbe artwork de la pochette ne passe pas inaperçu, et dont le titre,
Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko, pourrait se traduire en français par : J'ai embrassé l'obscurité pour toujours. D'emblée la couleur sombre, très sombre, est donc annoncée...

Le groupe se caractérise par son identité basque fortement affirmée, notamment à travers des paroles intégralement composées en euskara, langue nationale qui n'appartient pas à la famille des langues indo-européennes et dont l'origine remonte à la nuit des temps, mais aussi en abordant des thématiques enracinées telles que les anciennes croyances, les traditions et l'histoire de sa terre ancestrale. Cependant, ce particularisme identitaire, qui s'exprimait  aussi sur ses réalisations précédentes par des apports folk plus ou moins marqués, se bornera ici aux points précités. Exception faite toutefois  du dernier morceau
Itzaltzuko Bardoari , dont les sonorités traditionnelles douces et flûtées contrastent très fortement avec celles des sept pistes précédentes, lesquelles s'enchaînent à un rythme effréné. NUMEN pratique en effet ici un Black Metal agressif et rapide, de facture très classique mais bien maîtrisé, dont le gros son et les cadences infernales ne sont pas sans similitudes avec ULVER, IMMORTAL ou même MARDUK.

samedi 14 décembre 2019

WINTERMOON - Autarky [CHRONIQUE]

WINTERMOON
Autarky
CD Digipack
Non Posse Mori Records
2019

Enregistré en 2012 -à l'exception du dernier morceau A Battle On Ice qui fut enregistré en répète en 2008 , il aura fallu patienter sept ans pour qu'Autarky , initialement sorti en 2013 sur CD-R au tirage confidentiel, voit enfin le jour sous forme de CD digipack manufacturé et pressé à 500 exemplaires, grâce aux bons offices de Non Posse Mori RecordsWINTERMOON, au logo fort réussi, nous vient du sud de la France, et comme son nom le laisse présager, IMMORTAL en est l'inspiration majeure, bien qu'on puisse aussi y déceler la marque noire des débuts de l'illustre BATHORY. Il s'agissait à l'époque de cet enregistrement d'un duo constitué de Gryp et Désolation, devenu depuis lors un one-man band puisque Désolation a décidé voici quelque temps de se recentrer sur leur autre projet, LITANIE.

Nanti d'un superbe artwork, ce digipack, présenté comme un EP, est en fait quasiment un mini-album, la durée totale de ses six pistes excédant les 30 minutes. Introduits comme il se doit par des sons tempétueux de vents hivernaux qui plongent instantanément l'auditeur dans l'ambiance, il nous délivre quatre morceaux d'un Black Metal brutal et glacial, 
au gros son, dont une infernale reprise d' IMMORTAL justement (Wrath from Above), suivis d'un bel instrumental plus atmosphérique (Under the Fullmoon Light) constituant une sorte d'outro. L'opus se referme enfin sur le sixième titre déjà évoqué, au son très brut (rehearsal oblige), pas franchement indispensable mais ayant malgré tout valeur de document sonore. Bref, bien que faisant référence à un grand nom, c'est totalement underground, authentique et sans compromis. Du reste, ce n'est pas pour rien que ce Black Metal se veut autarcique... Qui dit mieux ?

vendredi 13 décembre 2019

TØMHET - Dødsblikket [STREAMING]

TØMHET
Dødsblikket

Digital Demo
2019




TØMHET is a Black Metal musician from Vladimir, Russia. He presents Dødsblikket, a 2-track digital demo (no physical release yet), in a powerful Black metal vein inspired by some 90's big names such as MAYHEM, URGEHAL and GORGOROTH. Feel free to get in touch with him, in order to express your support. And if you're a fanzine, a webzine or a label and are interested in his art, don't hesitate to propose your help. I think it's really worth a listen...



***********************************
 


TØMHET est un musicien de Black Metal de
Vladimir, en Russie. Il nous présente aujourd'hui Dødsblikket, une démo 2 titres au format digital (pas de réalisation physique pour le moment), dans une veine Black Metal puissante inspirée par de grands noms des années 90, tels que MAYHEM, URGEHAL et GORGOROTH. N'hésitez pas à le contacter (en anglais) pour lui exprimer votre soutien et vos encouragements. Et si vous êtes un fanzine, un webzine ou un label et êtes intéressé par son art, n'hésitez pas à lui proposer votre aide. Je pense que ça vaut bien une écoute...


SKJULT - Progenies Ov Light [CHRONIQUE]

SKJULT
Progenies Ov Light

CD
coproduction
Satanath Records
Black Metal Propaganda Deutschland
2018



Lorsqu'on évoque Cuba, un certain nombre de clichés éculés nous viennent instantanément -et inévitablement- à l'esprit. On pense tout de suite forcément à l'île des Caraïbes au climat ensoleillé, à son charme latino, à la Salsa, à ses langoustes, à ses cigares, voire même à son pseudo-romantisme révolutionnaire marxiste, à Fidel Castro et autre Che Guevara.
Bref on pense à tout sauf... au Black Metal. Et pourtant...

Eh oui. Aussi improbable cela puisse-t-il a priori sembler, le Black Metal cubain existe bel et bien. Et s'il compte au moins un digne représentant, c'est bien le one-man band  SKJULT, mené par un Havanais répondant au doux nom de Conspirator.


Sur ce second album, celui-ci nous assène huit titres d'un Black Metal orthodoxe s'incrivant nettement dans la veine de la fine fleur norvégienne des années 90. On songera par exemple tout particulièrement à GORGOROTH -dont l'extrême et très noir minimalisme des premières pochettes d'albums  n'est peut-être pas étranger à l'esthétique plutôt dépouillée de celle de SKJULT-  ,  ou bien encore à URGEHAL et autre TAAKE, voire même à IMMORTAL. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le nom même du projet est en fait un mot norvégien, skjult pouvant se traduire par caché, occulte...

jeudi 12 décembre 2019

INDESIDERIUM - Of Twilight And Evenfall... [CHRONIQUE]

INDESIDERIUM
Of Twilight And Evenfall...

CD

Satanath Rrds
2018


Prenez une bonne dose des débuts d'EMPEROR, ajoutez-y une pointe d'ANCIENT (première période), et saupoudrez le tout d'une pincée de de DARK FUNERAL (pour la double pédale aux rythmes tachycardiaques et les furieuses accélérations de blast-beats), et vous obtiendrez ceci : telle est en effet la recette d'INDESIDERIUM, groupe d'USBM basé à Los Angeles, et dont ce premier opus longue durée sort sur l'excellent label russe Satanath Records.

Projet originellement né sous la forme d'un duo, qu'un line up complémentaire devrait prochainement rejoindre afin d'assurer des prestations scéniques, Of Twilight And Evenfall... n'en constitue cependant pas le tout premier jet, puisqu'il fait suite à un mini-album cinq pistes intitulé Wanderer Of The Abyssal Plains, et autoproduit en 2015.

Sont donc présentés ici sept titres d'un Black Metal rageur somme toute très classique mais de fort bonne facture et sans concessions, aux tempos plutôt rapides, sans pour autant sacrifier la noirceur ni même -parfois- la mélodie à la brutalité. Brutal, ça l'est pourtant globalement, mais sans excès, sans outrances. L'âme noire qui émane de l'ensemble de l'oeuvre, imprégnée d'esprit occulte et d'ésotérisme ténébreux, y est efficacement mise en valeur, et fait de ce disque le digne héritier des grands anciens des années 1990, dans la lignée desquels il s'inscrit incontestablement. Le septième et dernier morceau, The Knell and the World, n'est autre, d'ailleurs, qu'une reprise du groupe suédois DAWN, de cette glorieuse époque.

mercredi 11 décembre 2019

STROMPTHA - Odium Vult [CHRONIQUE]

STROMPTHA
Odium Vult

CD

Ossuaire Records
2018



Stromptha est un mot gaélique irlandais qui signifie raidi, par le froid ou par... la mort.
Singulière appellation pour ce mystérieux projet mené par le Cardinal Doom, résidant au coeur du rude et rocailleux pays cathare.


Faisant suite au deux-titres Necronirisme, sorti en 2015 au format numérique, puis au split EP vinyl éalisé en 2017 en collaboration avec le groupe de Doom-Death colombien OLDMOON, Odium Vult est finalement le premier opus longue durée de cet énigmatique one-man band ariégeois qu'est STROMPTHA  à voir le jour au format CD. Constitué de quatre morceaux dont les titres composent autant d'anagrammes, on pourrait croire a priori qu'il s'agit d'un EP. Et pourtant, leur durée est telle que l'ensemble dépasse allégrement les 30 minutes... Un peu trop long pour un EP, et un peu court pour un album à part entière, il sera donc plus juste de parler ici de mini-album.

Au programme, un Dark Metal occulte et plombé oscillant entre Black et Doom-Death, nimbé d'une aura atmosphérique suintant littéralement le froid, les ténèbres et la désolation...