mercredi 1 mai 2019

STIGMATA - Dark One [CHRONIQUE]

STIGMATA
Dark One

CD Digipack
Autoproduction
2018


Originaire de Paris mais aujourd'hui basé dans les environs de Toulon, STIGMATA est le projet d'un seul homme, en l'occurrence David Aboucaya, par ailleurs cinéaste indépendant.  Il ne s'agit toutefois pas d'un nouveau venu, puisque le groupe a connu une première phase d'existence entre 1989 et 1993, avant de renaître de ses cendres à partir de 2011. Son premier album autoproduit, Dark One, a vu le jour en novembre 2018, sous la forme d'un CD Digipack.

Au menu, pas moins de 17 compositions d'une Darkwave de très bonne facture,  et dont  les accents Electro-Industriels et popisants qui marquent plus ou moins fortement certains morceaux
comptent au nombre des plus marquantes caractéristiques. Je retiens tout particulièrement de l'ensemble un côté langoureux et feutré, lequel me rappelle un peu la Noisy Pop de JESUS AND MARY CHAIN, période de l'abum Automatic (1989).

Au risque de surprendre, j'ajouterai que la chanson Dig me up tonight, qui a fait l'objet d'un clip vidéo, me fait irrésistiblement penser au son et au style du morceau Strange Fruit de SLAUGHTER AND THE DOGS, présent sur Shocking, un album atytpique et méconnu pondu par le mythique combo britannique en 1991. Mais ces rapprochements n'engagent bien évidemment que moi, étant pour le moins improbable, j'en suis bien conscient, que ces références aient vraiment exercé une quelconque influence sur la musique de STIGMATA.

En revanche, en ce qui concerne les influences réelles et pleinement assumées de David, celles-ci s'inscrivent dans un registre Darkwave, Gothic Rock, Batcave et Indus old school de premier choix. On y retrouve notamment les incontournables SISTERS OF MERCY et FIELDS OF THE NEPHILIM, mais aussi CHRISTIAN DEATH, BAUHAUS, ALIEN SEX FIEND, CLAN OF XYMOX, DEATH IN JUNE, NEON JUDGEMENT, PEACE LOVE AND PITBULLS, SKINNY PUPPY...
Bref, autant de noms en disent long sur ses véritables sources d'inspiration, et qui devraient à eux seuls suffire à piquer la curiosité des connaisseurs.

De si bons goûts ne peuvent qu'augurer d'intéressantes créations, pour peu qu'il ne s'agisse pas seulement d'un vulgaire plagiat des grands classiques. En la matière, l'exercice peut s'avérer périlleux, car les risques sont grands de verser dans la copie sans âme ni personnalité. Mais avec Dark One, qui parvient à combiner de façon tout à fait convaincante
ses sources anciennes et des sonorités plus actuelles, STIGMATA relève le défi haut la main, et parvient dès le premier jet de sa nouvelle mouture à donner un bon aperçu de sa valeur comme de son potentiel créatif.

Je l'avoue et le confesse, en vieux con blasé et un peu revenu de tout, bien rares sont les groupes goths ou Darkwave d'aujourd'hui qui parviennent à susciter chez moi autre chose que de l'indifférence ou de l'ennui, tant cette scène me semble péricliter et tourner en rond depuis plus de vingt ans. Mais il arrive quelquefois que certains sortent du lot, et me surprennent agréablement... STIGMATA, à mon sens, est de ceux-ci. Entre Darkwave et EBM aux doux relents d'années 80, entre vieux Gothic Rock, Electro-Indus et Pop assombrie, il y a là, je pense, matière à épancher la soif de nouveautés des amateurs de ces genres comme des nostalgiques de la grande époque.  A découvrir, donc. Et à soutenir concrètement en achetant le disque, si cette musique vous "parle".


Hans Cany






Note : 7/10

****************************

CD Digipack disponible
via la page Facebook officielle :
STIGMATA - Dark One [CD]


...ou via Amazon :
STIGMATA - Dark One [CD]


 

****************************

TRACKLIST

****************************

EXTRAITS


"Dig me up tonight"


"Remission"



"Black Soul"



"Never"


dimanche 21 avril 2019

IEON - Across The Sphere Of IEON [CHRONIQUE]

IEON
Across the Sphere of IEON
CD

Warnt Stal Records
2018

  
En matière de styles musicaux plus ou moins violents, les groupes d'Extrême-Orient se sont bien souvent singularisés par leur surenchère qui frise parfois la caricature, tant au niveau du graphisme des pochettes de disques qu'à celui des attitudes et des looks des musiciens. Cette surenchère un brin immature dans l'extrémisme tous azimuts  caractérise aussi et surtout, dans nombre de cas, la forme musicale elle-même. Bien évidemment, le phénomène n'épargne pas une grande partie de la scène Black Metal de ces contrées, dont beaucoup de groupes optent fréquemment pour le bourrinage bête et méchant. Ils semblent ainsi mettre un point d'honneur à grossir et à forcer le trait de façon pour le moins déraisonnable en termes de rapidité, de brutalité et d'agressivité dégoulinant d'imagerie sataniste bon marché et un rien cliché-esque, mais paradoxalement, cela se fait trop souvent au détriment de la puissance du son et de la qualité des compositions, comme de la noirceur des ambiances. Au final, il faut bien le dire, ce type de démarche ne fait qu'engendrer pléthores de mauvais clones braillards et brouillons, sans âmes ni personnalités propres, parfois aux frontières de l'inécoutable... voire au-delà.

Mais rien de tel avec IEON, combo des plus exotiques, puisqu'il nous vient de Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, et qui avec ce remarquable premier opus démontre de manière éclatante qu'il sort vraiment du lot.

jeudi 11 avril 2019

Cycle lunaire, par Charles Bitterson [CHRONIQUE LITTERAIRE]




Comprenant pas moins de trois cents pages, ce recueil regroupe des nouvelles signées du jeune auteur français Charles Bitterson.

Alternant entre science-fiction, horreur et fantastique, les dix-huit récits ici rassemblés varient tant au niveau de leur genre que de leur style d'écriture et de leurs longueurs respectives, certains textes n'occupant que quelques pages, tandis que d'autres s'étalent sur près d'une cinquantaine.

Cette grande disparité dans la forme se retrouve d'ailleurs sur le fond, puisque contrairement à ce qui caractérise Les Contes de Blue River du même auteur, aucune trame directrice ne relie les différentes histoires composant Cycle lunaire. N'ayant pas le moindre rapport entre elles, elles peuvent donc tout à fait se lire indépendamment les unes des autres, et peu importe dans quel ordre. Quoiqu'en fait, un lien subtil puisse être établi entre certaines, et tout particulièrement entre la première et la dernière...

dimanche 7 avril 2019

HIEMIS - Hyperborea [STREAMING]





Le projet espagnol de Dark Ambient rituel HIEMIS présente son nouvel album Hyperborea, au concept particulièrement intéressant, puisqu'entiérement axé, comme l'indique son titre, sur le thème d'un légendaire continent polaire englouti, sensiblement moins connu du grand public que ne l'est l'illustre Atlantide.

dimanche 31 mars 2019

GORGON : Interview exclusive 2019 [En français]


Deux décennies après une précédente interview de GORGON publiée dans le fanzine WARDANCE, il était temps de revenir prendre des nouvelles fraîches de ce vétéran renommé de la scène Black Metal hexagonale. Et ce d'autant plus qu'il reprend aujourd'hui du service au terme d'une longue période de silence, avec à la clé un nouvel album d'une efficacité redoutable...

Entretien avec Chris
Propos recueillis par Hans Cany
le 30 mars 2019,
en exclusivité pour REQUIEM.


mardi 26 mars 2019

SÔMBRE : nouvel album "Linsay" [Dark/Cold Wave, France]



Le duo picard SÔMBRE, basé à Amiens, annonce la sortie de son nouvel album Linsay.Au menu, 12 titres de Coldwave / Darkwave mélodique et aux racines post-punks.

dimanche 10 février 2019

ACCURST - Messenger of Shadows [CHRONIQUE]

ACCURST
Messenger of Shadows
CD Digipack
(Ecopack)

Aesthetic Death
2018


Lorsqu'on évoque le nom de Chypre, les premières images qui viennent en tête sont généralement celles d'une île de Méditerranée orientale au climat particulièrement aride et ensoleillé. Une île dont les étendues de terres desséchées aux teintes sablonneuses, perpétuellement cuites et recuites sous un soleil de plomb, parsemées de rares  touffes de verdure rabougries, contrastent de manière éclatante sous l'azur immaculé des cieux déjà presque asiatiques, comme avec le bleu turquoise des eaux limpides qui en baignent les côtes. Au large de la Turquie, de la Syrie et du Liban voisins, ce vestige le plus oriental du monde hellénique est  aussi un point de haute tension géopolitique. C'est en effet le 20 juillet 1974 que les forces militaires d'Ankara ont subitement procédé à l'invasion puis à l'occupation du tiers nord-est de l'île, consacrant ainsi, de facto, sa partition entre une zone autoproclamée turque, et une zone demeurée ethniquement grecque, dans ses deux tiers sud-ouest. Cela fait donc maintenant 45 ans que perdure le scabreux statu quo, sur fond de conflit larvé et de climat d'hostilité permanente entre les deux communautés chypriotes.

A priori, rien ne prédispose donc ce point chaud du Proche-Orient, écartelé entre deux identités ethno-culturelles antagonistes, ayant de surcroit géographiquement tout de l'escale touristique pour vacanciers en croisières estivales, à inspirer les arts noirs.
Et pourtant...

vendredi 8 février 2019

La Bête du Gévaudan et autres histoires vraies, par Jean-Claude Bourret [CHRONIQUE LITTERAIRE]



Dans ce remarquable ouvrage de près de 290 pages, le célèbre journaliste Jean-Claude Bourret, notamment connu du grand public pour avoir été -entre autres- présentateur vedette du journal télévisé de TF1 entre le milieu des années 70 et la fin des années 80, s'attaque, sous la forme de dossiers tous plus alléchants les uns que les autres, à cinq grandes énigmes qui n'ont eu de cesse de défrayer la chronique depuis maintenant des lustres.

samedi 26 janvier 2019

VANAD VARJUD - Dismal Grandeur In Nocturnal Aura [CHRONIQUE]

VANAD VARJUD
Dismal Grandeur In Nocturnal Aura

CD
Co-production

Symbol Of Domination
Hexenreich Rds
Arcana Noctis
2016



Sous le remarquable artwork d'un jeune et talentueux artiste britannique se faisant appeler Raven, alias Vaughn Mir (http://wyldraven.deviantart.com), se présente la première réalisation physique d'une formation musicale de provenance inhabituelle. VANAD VARJUD nous vient en effet de ces contrées quelque peu méconnues chez nous que constituent les pays baltes, et plus précisément d'Estonie, aux confins de la Finlande, de la Russie et de la Lettonie voisines. Le nom de cette énigmatique formation peut se traduire en français par "Les Ombres du Passé" ou par "Vieilles Ombres", et il s'agit en fait à la base du projet d'un seul homme, Sorts Apostata, secondé aux percussions par son acolyte Thon.

jeudi 24 janvier 2019

ALIEN SEX FIEND - Possessed [CHRONIQUE]

ALIEN SEX FIEND
Possessed

CD

Cherry Red Rds
2018


A vrai dire, on n'y croyait plus trop. Depuis le temps... 
Et pourtant, le miracle se produit enfin : le bon vieil ALIEN SEX FIEND est de retour ! 
Ou presque, pour être plus exact.

Depuis 1995-1996, je dois avouer que les productions du groupe ne m'avaient franchement plus transporté d'enthousiasme, et cet aveu doit être pris comme un euphémisme.
Si, sur les albums Information Overload (2004) puis Para-Abnormal (2006), quelques rares et timides indices sonores avaient déjà pu laisser vaguement entrevoir la possibilité d'un éventuel retour aux sources d'ASF dans un futur indéterminé, le compte n'y était pas encore, loin de là... Il aura fallu attendre l'an 2010, avec l'album Death Trip, pour que le revirement tant attendu commence véritablement à prendre forme et à se concrétiser. Puis silence radio les huit longues années suivantes... jusqu'à l'avènement de Possessed, avec lequel le légendaire combo persiste et signe. Ce dont ne pourront que se réjouir les vieux fans, dont je suis.

mercredi 9 janvier 2019

ATRIUM NOCTIS : Aeterni [CHRONIQUE]

ATRIUM NOCTIS
Aeterni

CD

Sliptrick Records
2017


Si ce n'est qu'avec ce disque que je découvre ce quintette de Metal sombre allemand basé à Cologne, ATRIUM NOCTIS signe en fait ici son quatrième album, Aeterni faisant en effet suite à Home, sorti en 2010, lui-même succédant à deux premiers opus respectivement autoproduits en 2004 et 2005. Autant le préciser d'entrée de jeu, ce ne sont donc pas à des nouveaux venus et encore moins à des débutants que nous avons affaire, même si cette formation ne bénéficie peut-être pas, sous nos cieux, du niveau de notoriété qu'elle mériterait indéniablement.

WINDHELM - Lugubre [FULL ALBUM STREAMING]


WINDHELM, projet solo Black Metal mélancolique et atmosphérique d'Aldric, par ailleurs membre du duo lorrain KALDT HELVETE, présente son troisième album Lugubre,
sorti le 3 janvier 2019 e.v.

La version digitale comme le disque physique, se présentant sous la forme d'un

mardi 18 décembre 2018

SILENT TOWER - Silent Tower [CHRONIQUE]

SILENT TOWER
s/t Demo tape

K7 Audio
Facthedral's Hall
2017

 
Enregistrés en 2011, 2012 et 2013, les sept titres qui composent cette  démo ont tout d'abord vu le jour sous forme digitale en 2016, avant de bénéficier, en 2017,  d'une réalisation physique sous forme de K7 audio, le tout à l'initiative de Facthedral's Hall, le label des musiques improbables.

Il s'agit du projet solo pour le moins atypique de Skrow, membre fondateur du groupe de Thrash/Black Metal marseillais IMPERIAL. Mais, disons-le d'entrée de jeu, les fans non avertis du combo phocéen risquent d'en être pour leurs frais, puisque  la musique proposée ici est en fait sans rapport direct avec celle qu'il pratique habituellement.

SILENT TOWER
évolue en effet dans un registre expérimental alliant très efficacement  Doom /Dark Metal et industriel, à base de sonorités brutes, de rythmiques tribales, saccadées et répétitives, et dont les compositions exclusivement instrumentales contribuent à accentuer la noirceur glaciale des ambiances ainsi rendues. La
basse puissante, les programmations synthétiques et la résonance du son,

vendredi 23 novembre 2018

Parution du chapitre XXVIII de L'Antre des Damnés [Fanzine Black Metal]


Le chapitre XXVIII de L’Antre Des Damnés, fanzine papier de 56 pages consacré au Black Metal et écrit en français, est disponible, avec au sommaire :

Ende, Mortis Mutilati, Oes Galliath, Kaldt Helvete, Unholy War, Waiting For My End, Shadows Ground, Above Chaos (Vincent Fouquet), Sentier Des Morts, Blasphamagoatachrist, Tero Ikäheimonen et Lux Haeresis.


Son prix est de 8€ port compris

Règlement via Paypal
Créditer l’adresse suivante :
malphas.nebulah@laposte.net

Ou par chèque à l’ordre de l’association Hordes Of Nebulah, à l’adresse suivante : 

 
Fabrice Humbert
5, chemin de la Forêt
57510 Diefenbach


Site internet du fanzine :
http://www.lantre-des-damnes.com

vendredi 16 novembre 2018

GRIMORIUM VERUM : Revenant [CHRONIQUE]

GRIMORIUM VERUM
Revenant

CD

Symbol of Domination Prod
2018


 Nous revenant sous la forme de ce lugubre Revenant, les black métalleux russes de GRIMORIUM VERUM (du nom d'un sulfureux traité de magie noire) signent ici leur second album manufacturé sur Symbol of Domination, subdivision biélorusse du label russe Satanath Records, qui avait déjà sorti leur excellent album Relict en 2015. Ce ne sont toutefois pas des nouveaux venus, puisque auparavant, entre 1999 et 2011, le groupe avait déjà autoproduit trois CD-R, dont un enregistrement live.

S'il privilégie toujours les ambiances symphoniques grandioses à la LIMBONIC ART, portées par un clavier ensorcelant qui contribue à imprégner l'ensemble de l'oeuvre d'atmosphères délicieusement sombres et gothiques,  Revenant s'avère cependant nettement plus brutal que les opus précédents, multipliant les

samedi 27 octobre 2018

HYRGAL - Serpentine [CHRONIQUE]

HYRGAL
Serpentine

CD Digipack

Les Acteurs De L'Ombre
2018


Repressage 2018 par Les Acteurs De L'Ombre d'un disque initialement sorti en 2017 sur  le label allemand Naturmacht Productions, Serpentine est le premier mini album d' HYRGAL, formation française composée de musiciens d'ores et déjà expérimentés, puisque ses trois membres sont connus pour avoir officié au sein de groupes tels que  KARNE (Black Metal), MARBLE CHARIOT (Doom Metal), et SVART CROWN (Black/Death Metal). Trois références qui, à défaut d'être célébrissimes, parleront sans doute aux afficionados de la scène Metal underground hexagonale de ces dernières années.

A vrai dire, HYRGAL n'a en fait rien d'un nouveau venu, puisque le projet est originellement né en 2007, a été actif durant les trois années suivantes, avant d'être  mis en sommeil en 2010. Il aura fallu attendre 2016 pour

mercredi 17 octobre 2018

HYGBABA : entre Black Metal et... Psytrance !


Le projet français HYGBABA innove en opérant une hybridation totalement inédite - du moins à ma connaissance - de Black Metal et de Psytrance (ou Trance psychédélique), qu'il désigne lui-même comme "Black Satanic Trance"...

Une expérimentation osée et d'une grande originalité, cette fusion a priori improbable mais efficace et réussie donnant ainsi naissance à un style nouveau et vraiment digne d'intérêt.

Le morceau Night of the Vampire's Blood, notamment, en offre un exemple très

mardi 16 octobre 2018

SPIRYT - Underworld [Dark Ambient, album digital]


Le projet Dark Ambient / Experimental français SPIRYT (auparavant orthographié SPIRIT) vient de réaliser le 13 septembre 2018 son premier album digital, intitulé Underworld, via le label américain Gipsy House Recordings.

GORTHAUR - Om Cmapцeв (​.​.​.​from the Old Ones) [STREAMING]


GORTHAUR
Lovecraftian Black Metal,️ Germany, 2017


HIEMIS - Nachtstücke [STREAMING]


HIEMIS est un projet Dark Ambient espagnol, dont le premier album (digital) Nachtstücke - littéralement "pièces de nuit"- , est sorti en février 2018 via le label Gradual Hate Records.

Le concept de l'album s'articule autour de l'oeuvre d' E.T.A. Hoffmann, écrivain romantique allemand du XIXème siècle qui fut l'un des pionniers de la littérature fantastique.

Cette création sombre, hypnotique et éthérée étant indéniablement de qualité, il est à souhaiter qu'elle fasse un jour l'objet d'une réalisation physique, en prenant la forme concrète d'un véritable disque.

vendredi 5 octobre 2018

KLAMMER - "You have been processed" CD [CHRONIQUE]

KLAMMER
You have been processed

CD

Under Dogz Records
2018


Dans la droite continuité de son second album éponyme sorti en 2016 (et précédemment chroniqué ici même ), le combo de Leeds nous revient avec un second opus longue durée qui, disons-le d'entrée de jeu, fait largement honneur à son pourtant déjà remarquable prédécesseur.

dimanche 9 septembre 2018

MOLOCH CONSPIRACY : The Cave of Metaphysical Darkness and Lights [CHRONIQUE]

MOLOCH CONSPIRACY
The Cave of Metaphysical Darkness and Lights

CD
Digipack
Eighth Tower Records
2018




Faisant suite à un premier opus numérique intitulé "The Burned Temple" et sorti en octobre 2017, "The Cave of Metaphysical Darkness and Lights", s'il est donc le second album du projet Dark Ambient français, est toutefois le premier qui fasse l'objet d'une réalisation sur support physique, en l'occurrence un CD au format digipack. L'évènement mérite d'être salué, puisqu'en réalisant ainsi son

mardi 28 août 2018

BURZUM et SIEKIERA : l'improbable analogie







Tout fan de BURZUM, et au-delà tout amateur de Black Metal atmosphérique qui se respecte, connait bien évidemment -ou du moins devrait connaître- cet incontournable classique parmi les classiques qu'est "Det Som Engang Var", composition qui

lundi 16 juillet 2018

DEAD CAN DANCE : Ocean




L'hypnotique mélancolie des immensités océaniques...

"Ocean", extrait du premier album éponyme de DEAD CAN DANCE, 1984.




 

lundi 18 juin 2018

MORDOR : Interview 2018 [En français]



Vingt-trois ans après une première interview de cette mystérieuse confrérie helvétique, véritable légende underground du Metal sombre qui a largement contribué à poser les fondations d'un style musical aujourd'hui solidement établi et désigné sous le nom de Funeral Doom, c'est avec une fierté non dissimulée que je vous en présente une toute nouvelle aujourd'hui, chers lecteurs de REQUIEM.
Je vous souhaite donc à tous une lecture édifiante de ces déclarations inédites.


Entretien exclusif avec Scorh Anyroth
Propos recueillis par Hanns Wehrwolf / Hans Cany
Juin 2018
(Era Vulgaris)

samedi 2 juin 2018

SOLEIL NOIR / WIHINEI RITA : "Fils d'un même Soleil" Split CD [CHRONIQUE]






WIHINEI RITA / SOLEIL NOIR
Hijos del mismo Sol / Fils d'un même Soleil
Split MCD
Pagan War Distro
2017


Les Brésiliens de Pagan War Distro, spécialisés dans le Black Metal -et notamment dans le NSBM- , mettent cette fois la vieille Europe à l'honneur en produisant un split EP franco-espagnol. Voyons donc de plus près de quoi il retourne.

mardi 22 mai 2018

IN MORTIS VERITAS : Des Lys sur ma Tombe [CHRONIQUE]

IN MORTIS VERITAS
Des Lys sur ma Tombe

CD
Exu Rei Records
2017

Il m'est difficile de décider par quoi commencer, s'agissant de présenter un disque qui, je l'avoue et le confesse d'emblée, m'a véritablement fait forte impression... Et ce d'autant plus qu'aux dires de pas mal de gens, ce second album s'avère encore meilleur que le premier, lequel avait pourtant déjà bénéficié d'un accueil très favorable dans les milieux "initiés"... C'est dire !

Je vais toutefois m'efforcer de présenter "Des Lys sur ma Tombe" en quelques lignes, en espérant que la lecture de celles-ci saura

jeudi 10 mai 2018

KLAMMER : Modern God [VIDEO]

KLAMMER's new single 'Modern God'
is now available from www.klammer.co.uk
and all major online platforms
(iTunes, Amazon Music, Google Play, CD Baby, Spotify, etc.)

This single is a digital release only, but this excellent song should appear
on the next physical album as well.

NOW LISTEN TO IT, AND ENJOY IT !




lundi 30 avril 2018

KLAMMER : s/t CD [CHRONIQUE]

KLAMMER
s/t

CD

Under Dogz Rds
2016


 Formé en 2013 à Leeds, dans le Yorkshire, KLAMMER  est certes un groupe relativement récent, mais qui n'en est pas moins composé de musiciens expérimentés. A l'exception du bassiste Jordan Stead, tous les autres membres du combo ont depuis longtemps fait leurs premières armes au sein de petites et moyennes formations diverses , lesquelles ont en leur temps partagé la scène avec des références aussi prestigieuses que PENETRATION, THE DAMNED, ADAM & THE ANTS ou encore GENERATION X. Quant au chanteur et guitariste Steve Whitfield, à l'origine producteur et ingénieur du son, il a pour sa part travaillé entre autres avec THE CURE sur leur album "Wish",  ainsi que sur deux albums de  THE MISSION. C'est donc sous une fort belle étoile que

mardi 17 avril 2018

MOURNING DAWN : Waste [CHRONIQUE]

MOURNING DAWN
Waste
CD Digipack
Aesthetic Death
2017

 Il ne faut pas se fier aux apparences, dit l'adage. Et concernant le format du présent disque, cela se vérifie tout particulièrement,  tant lesdites apparences s'avèrent trompeuses. S'il est théoriquement présenté comme un EP ne comprenant que 3 titres, sa durée n'en totalise pas moins... plus d'une heure ! On l'excusera du peu.
Sous couvert d'EP, c'est donc de facto à un quasi-album que nous avons affaire avec "Waste", au-delà d'une forme  pour le moins atypique et pouvant paraître de prime abord quelque peu déconcertante .

lundi 2 avril 2018

THE GREAT OLD ONES : Al Azif [CHRONIQUE]

THE GREAT OLD  ONES
Al Azif
CD Digipack
Les Acteurs de l'Ombre
2012 (Repressage 2015)


 Sorti pour la première fois en 2012, le premier album de ces Grands Anciens, à la faveur d'un succès bien mérité, a d'ores et déjà fait l'objet de plusieurs repressages, dans sa version CD comme en double LP vinyl. C'est donc de la réédition CD Digipack sortie en 2015, à l'artwork diffère de celui du premier pressage -comme de celui des diverses versions vinyliques- dont il est plus précisément question ici. 

 Les fans de Lovecraft, illustre et incontournable référence de la littérature fantastique, ne pourront bien évidemment que se sentir interpellés ou du moins intrigués par

jeudi 29 mars 2018

DYING GIANTS : Tales of Giants [CHRONIQUE]

DYING GIANTS
Tales of Giants

CD EP

Autoproduction
2017



 Première carte de visite discographique pour ce groupe de Sludge / Doom instrumental basé à Toulouse, dans le Sud de la France, et dont le line up pour le moins minimaliste se résume en tout et pour tout à un trio, composé d'un guitariste (Jérôme), d'un bassiste (Bertrand) et d'une batteuse (Vilay). La partie graphique est quant à elle assurée par un certain G-Tan, auquel on doit une pochette au visuel réussi, interpellante et efficace avec son crâne rouge de géant se liquéfiant au dessus de hautes montagnes (le mont Atlas ?), sur fond de papier jaunâtre usé, tâché et vieilli. Dans son apparente simplicité, l'ensemble s'avère du meilleur effet.

  Ainsi que le suggère le nom même de la formation, son

mercredi 21 mars 2018

GOATPSALM : Downstream [CHRONIQUE]

GOATPSALM
Downstream

CD

Aesthetic Death
2016


 Derrière une pochette au visuel tout aussi splendide qu'énigmatique et inquiétant, se dissimule le troisième album de la Psalmodie du Bouc (GOATPSALM), formation russe au style pour le moins atypique et difficilement classable, puisque celui-ci se situe au point de jonction entre Funeral Doom, Dark Ambient, Black Metal atmosphérique et Folk sombre.
 

 Ici, les bruitages, insinuant des ambiances spécifiques, revêtent une importance capitale. Le ruissellement d'un petit cours d'eau,  les mystérieux murmures de la forêt, suggèrent les profondeurs obscures et mystérieuses de

samedi 17 mars 2018

BKR42 : Renaissance [CHRONIQUE]

BKR42
Renaissance

CD

Martel en Tête
2016


 S'il y a quelqu'un que l'on  ne s'attendait guère à retrouver dans la mouvance Electro-Industrielle, c'était bien Laurent, chanteur de BUNKER 84. Mais que l'on n'aille toutefois pas se méprendre quant au titre de de premier opus de BKR42. Il ne s'agit nullement ici de l'improbable résurrection de ce qui porte clairement la marque de son temps, mais bel et bien de renaissance, en ce sens qu'il est question de renaître sous une forme totalement nouvelle et inédite. Le but de l'exercice consiste à affirmer le caractère fondamentalement protéiforme de BUNKER / BKR, sa faculté d'évolution, d'adaptation aux changements d'époques et de contextes traversés. Il s'agit de bâtir quelque chose de véritablement neuf, sur la base de ce qui conserve une valeur intemporelle, par-delà les formes plus ou moins datées qui l'ont naguère précédé.

vendredi 9 mars 2018

Album solo d'Alban Blaising en écoute et téléchargement gratuits



Le prolifique et multitalentueux Alban Blaising, impliqué dans divers projets musicaux dont notamment l'excellent HERCYNIA SILVA (voir chronique du dernier album en date ici), vient de publier un album solo intitulé "Potnia Theron", du nom d'une divinité archaïque d'origine minoenne ou mycénienne, qui patronnait le monde des animaux sauvages. Au menu, dix titres aux sonorités électroniques,  inspirés par la Synth-Wave et la Cold Wave des années 80. L'album n'existant que sous forme digitale, il est toutefois possible d'en télécharger gratuitement l'intégralité via Bandcamp .

 



samedi 3 mars 2018

MONOLITHE : Nebula Septem [CHRONIQUE]

MONOLITHE
Nebula Septem

CD Digipack

Les Acteurs De L'Ombre
2018

 Ces Parisiens n'en sont certes pas à leur coup d'essai, tant s'en faut, puisque "Nebula Septem" n'est rien de moins que leur septième opus, le plus ancien remontant déjà à l'an 2003. Cependant, il marque pour le groupe l'entrée dans une phase inédite, puisque c'est la première fois que le monolithe se fragmente en sept morceaux, au lieu de la longue piste unique ou des trois plages musicales prolongées qui constituaient jusqu'à présent sa marque de fabrique.

 Sept membres dans le groupe, un septième album, sept morceaux d'une durée de sept minutes exactement chacun, des titres de chansons commençant chacun par l'une des sept premières lettres de l'alphabet... A cela s'ajoute le fait que

lundi 26 février 2018

ESOTERIC : Esoteric Emotions - The Death Of Ignorance [CHRONIQUE]

ESOTERIC
Esoteric Emotions -The Death Of Ignorance
(Demo 1993)

Digibook CD

Aesthetic Death
2017


 Si, pour déceler les plus anciennes prémices du Doom, il faut remonter jusqu'en 1970, avec le Hard Rock plombé, pionnier du Heavy Metal, des premiers albums du cultissime BLACK SABBATH, ce n'est qu'au cours des années 80 que ce courant musical aura véritablement commencé à prendre forme, sous l'impulsion de formations telles que

samedi 17 février 2018

MONADS : IVIIV [CHRONIQUE]

MONADS
IVIIV

CD Digipack

Aesthetic Death
2017


 La monade, en termes métaphysiques comme philosophiques, renvoie à la notion d'unité, ou plutôt d'unicité primordiale. C'est l'Un dont procède le Tout, se déclinant en de multiples entités dont l'essence fondamentale reste cependant la même, puisque toutes issues d'une source commune. L'infiniment grand façonne l'infiniment petit, tandis que l'infiniment petit détermine l'infiniment grand... Paradoxe apparent de la complémentarité. Le concept sied plutôt bien à ce disque, et plus généralement à la musique pratiquée par cette formation belge, caractérisée par une

dimanche 11 février 2018

Les Contes de Blue River, par Charles Bitterson [CHRONIQUE LITTERAIRE]


 Dans ce recueil, le jeune auteur Charles Bitterson nous présente trois longues nouvelles dont les intrigues respectives, se succédant chronologiquement, ont pour cadre commun Blue River, agglomération provinciale fictive perdue au fin fond de l'Oregon.

 Suivant un fil conducteur fort bien agencé, ces trois histoires liées entre elles - mais pouvant aussi être lues indépendamment les unes des autres - nous font chacune basculer du quotidien paisible et routinier d'une modeste bourgade typique de l'Amérique profonde à des évènements tragiques, et à des situations proprement cauchemardesques qui

mercredi 31 janvier 2018

SYSTEM OF HATE : "Unhallowed Ground" [CHRONIQUE]

SYSTEM OF HATE
Unhallowed Ground
CD Digipack

RET Records
2016


 Il y a le Post-Punk, dont sont directement issus la Coldwave et le Gothic Rock, et dont les racines musicales punks sont plus ou moins évidentes et marquées, selon les divers groupes et artistes qui en procèdent. Et il existe aussi une autre mouvance, elle-même proche du Post-Punk mais encore plus étroitement apparentée au Punk, puisqu'elle en constitue un sous-courant à part entière. Cette branche méconnue et quelque peu sous-représentée, bien que pouvant se prévaloir d'une historicité certaine, c'est celle que l'on ne saurait désigner sous un nom plus approprié que celui de Dark Punk, ou Punk Rock sombre. SYSTEM OF HATE est un groupe d'autant plus exceptionnel qu'il se rattache indéniablement à cette catégorie d'oiseaux rares.

mardi 23 janvier 2018

HERCYNIA SILVA : "Le Culte des Forêts" [CHRONIQUE]

HERCYNIA SILVA
Le Culte des Forêts
CD-R Digipack
Autoproduction
2017


 Le nom de Forêt Hercynienne -Hercynia Silva en latin- désignait dans l'Antiquité un immense massif forestier, aujourd'hui disparu, qui recouvrait une vaste portion de territoire comprise entre l'Europe occidentale et l'Europe centrale. Cette mystérieuse et gigantesque forêt s'étendait peut-être même jusqu'aux confins de l'Europe orientale, si l'on se réfère aux indications que nous fournissent différentes sources d'époque.
En l'occurrence, on ne pouvait baptiser le groupe lorrain d'un nom plus approprié. Son univers est en effet celui des bois sacrés, des divinités forestières, de la Terre-Mère, du chamanisme, des croyances et des mythes multiséculaires.

mardi 16 janvier 2018

BUNKUR / MORDOR : Split CD 2017 [CHRONIQUE]

BUNKUR / MORDOR
Split MCD

Nuclear War Now! Productions
2017


 Né de l'initiative des Néerlandais de BUNKUR, qui soumirent dès 2009 aux Helvètes de MORDOR leur idée de réunir les deux formations sur un split EP, il aura fallu attendre près de huit ans pour voir le projet aboutir et se concrétiser.

 Le principe de base sous-tendant l'exercice consistait, pour chacun des deux groupes, à reprendre un classique du Metal. Non pas pour l'interpréter fidèlement et conformément au morceau original, mais bien au contraire en

mercredi 10 janvier 2018

BELA GOOSY : Interview 2018


Bela Goosy est un musicien français qui pratique en solo une Electro-Darkwave minimaliste aux sonorités qui fleurent bon l'esprit des années 80, tout en officiant parallèlement en tant que chanteur au sein d'une autre formation.


Rencontre avec l'artiste, en exclusivité pour Requiem.