vendredi 13 décembre 2019

SKJULT - Progenies Ov Light [CHRONIQUE]

SKJULT
Progenies Ov Light

CD
coproduction
Satanath Records
Black Metal Propaganda Deutschland
2018



Lorsqu'on évoque Cuba, un certain nombre de clichés éculés nous viennent instantanément -et inévitablement- à l'esprit. On pense tout de suite forcément à l'île des Caraïbes au climat ensoleillé, à son charme latino, à la Salsa, à ses langoustes, à ses cigares, voire même à son pseudo-romantisme révolutionnaire marxiste, à Fidel Castro et autre Che Guevara.
Bref on pense à tout sauf... au Black Metal. Et pourtant...

Eh oui. Aussi improbable cela puisse-t-il a priori sembler, le Black Metal cubain existe bel et bien. Et s'il compte au moins un digne représentant, c'est bien le one-man band  SKJULT, mené par un Havanais répondant au doux nom de Conspirator.


Sur ce second album, celui-ci nous assène huit titres d'un Black Metal orthodoxe s'incrivant nettement dans la veine de la fine fleur norvégienne des années 90. On songera par exemple tout particulièrement à GORGOROTH -dont l'extrême et très noir minimalisme des premières pochettes d'albums  n'est peut-être pas étranger à l'esthétique plutôt dépouillée de celle de SKJULT-  ,  ou bien encore à URGEHAL et autre TAAKE, voire même à IMMORTAL. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que le nom même du projet est en fait un mot norvégien, skjult pouvant se traduire par caché, occulte...

C'est brutal sans être ultra-bourrin, flirtant même avec le mid-tempo sur le morceau
Dawn of an Era ov Light, chargé d'ambiances ténébreuses, le tout accompagnant comme il se doit des vocaux d'outre-tombe imprégnés de haine et de rage démoniaque. Tous les ingrédients classiques sont donc ici réunis, pour un résultat global que l'on jurerait tout droit surgi des profondeurs glacées de Scandinavie, à la grande époque... Et ce qui est en outre fort appréciable, c'est que sans pour autant être surproduit, ce disque pressé à seulement 500 exemplaires bénéficie tout de même d'une production de qualité qui lui confère un son intense et puissant, contribuant ainsi à mettre en valeur des compos efficaces.

Bref, sans révolutionner le style, mais en parvenant à en maintenir fièrement la flamme avec brio, SKJULT parvient véritablement à tirer son épingle du jeu en s'imposant comme une nouvelle référence de qualité. Une référence certes quelque peu exotique, mais crédible, et qui par-là même ne peut que forcer le respect et attirer l'attention. Signalons par ailleurs qu'un troisième album devrait voir le jour en février 2020. A suivre de près, donc.


Hans Cany



NOTE : 7/10

****************************************

CD disponible via le Bandcamp
de Satanath Rds :
satanath.bandcamp.com



****************************************

SKJULT

Facebook
www.facebook.com/skjultkuba

Bandcamp
skjultofficial.bandcamp.com



****************************************


TRACKLIST


1. Into The Void 04:37
2. Immolation Rites 04:30
3. Summoning The Eternal Black Flames Of Death 05:27
4. Glorious Night 06:06
5. Hail Blasphemous Hated (The Lord Is Upon Us) 05:30
6. A Crown Of Horns 04:38
7. Dawn Of An Era Ov Light 05:21
8. Baptized By The Unholy Goat [bonus track] 05:31

Durée totale : 41mn 44s


****************************************

Aucun commentaire:

Publier un commentaire