mercredi 12 février 2020

INHIBITIONS - With The Fullmoon Above My Head [CHRONIQUE]

INHIBITIONS
With The Fullmoon Above My Head

CD

Coproduction
Satanath Records / More Hate Productions
2019


Genre : Black Metal
Origine : Grèce



Mais qu'est-il donc arrivé aux Hellènes d'INHIBITIONS ?
Faisant suite à La Danse Macabre, joyau noir de Black Metal symphonique qui m'avait tant plu que je n'avais pu qu'en rédiger une chronique dithyrambique (voir ici), les voici qui nous reviennent de manière pour le moins inattendue, par le biais d'un troisième album qui n'a plus que fort peu à voir avec son excellent prédécesseur...

Exit les atmosphères délicieusement fantasmagoriques et les ambiances sombrement oniriques qui caractérisaient tout particulièrement ce dernier, exit même carrément le clavier et toute note synthétique - ou presque. Virage à 180 degrés pour le groupe, qui a semble-t-il opté pour une réorientation totale de son style musical, même s'il demeure ancré dans la grande famille du Black Metal. Fini le Black sympho, et place à un style à la fois plus classique et plus brutal - tout en restant relativement mélodique - ,  qui lorgne allègrement vers celui de la scène scandinave des années 90.

Le changement est si brusque, si radical, qu'il s'apparente ainsi à une véritable rupture avec les enregistrements précédents, et qu'il a par là-même quelque chose d'assez déroutant. Non pas que le résultat soit mauvais dans ce genre, tant s'en faut. Mais La Danse Macabre m'avait tellement enthousiasmé que j'en attendais la suite avec impatience, convaincu que celle-ci ne pouvait logiquement que s'inscrire dans sa continuité. La surprise s'est donc avérée pour moi totale. Et, je n'en fais pas mystère et le dis en toute franchise, celle-ci ne va pas sans un certain désappointement.


Avec le recul, passée la déconvenue du début et après plusieurs écoutes, force est toutefois de reconnaître les indéniables qualités de With The Fullmoon Above My Head, qui reste globalement un album de bonne facture. Il est puissant, comporte des riffs et des compositions efficaces, ce qui en fait au final un album de Black Metal old school tout à fait honorable, même s'il ne s'apparente guère à ce que l'on s'attendrait à trouver chez un groupe de la scène grecque. Seulement, celui-ci n'a-t-il pas perdu une grande part de ce qui faisait son âme et toute sa singularité, au terme du processus de métamorphose ?

Bref, disons-le tout net : d'un album à l'autre, le combo est devenu quasi-méconnaissable, tant sa musique diffère. Reste que mon morceau favori de ce disque est sans conteste l'excellent Phenomenon, dernier de la tracklist, d'oppressantes nappes de clavier y faisant  une réapparition aussi réussie qu'inattendue... Même si celles-ci rappellent plutôt EMPEROR ou DIABOLICAL MASQUERADE, ce qui n'est ma foi pas pour me déplaire. Dommage que cette formule n'ait pas été davantage exploitée et développée sur le reste de l'album, sur lequel j'aurais alors certainement, du coup, beaucoup plus accroché. Enfin, pour être tout à fait juste, signalons Tout de même que quelques notes de synthé se font également entendre sur la piste précédente Κανεις σας δε θα μεινει ζωντανος. Mais ce sont là les deux exceptions qui, à mon grand regret, confirment la règle.
 
En conclusion, je n'aurais sans doute pas porté le même regard sur ce disque si INHIBITIONS avait toujours officié dans cette veine relativement conventionnelle; car, je le répète, ils tirent plutôt bien leur épingle du jeu, dans ce genre. Seulement, il y a eu La Danse Macabre... Et rien à faire, je n'en démordrai pas, il y a donc là clairement un avant et un après. Je suis sans ambiguïté aucune un nostalgique de l'avant, et ce, de très loin. D'où les impressions en demi-teinte que me laisse au final With The Fullmoon Above My Head, que je ne parviendrai jamais à apprécier autant, et encore moins à placer au même niveau. Ceci dit, pour d'autres, ce sera à coup sûr l'inverse, car ils préfèreront sans doute cette approche plus classique aux sonorités un rien kitsch et théâtrales qui prévalaient auparavant chez ces Grecs. Question de goûts personnels. Pour en savoir plus, jugez-en donc par vous-mêmes en y jetant une oreille. Et si le CD vous tente, ne tardez pas trop : il faut en effet savoir qu'il n'a été pressé qu'à 500 exemplaires...

Hans Cany


NOTE : 6/10

*************************************************

CD disponible directement via
la boutique Bandcamp de Satanath Rds :
satanath.bandcamp.com

*************************************************
INHIBITIONS

Official Facebook Page
INHIBITIONS - Hellenic Black Metal


Official Bandcamp Page

 inhibitions1.bandcamp.com


 *************************************************

TRACKLIST

01. Deadly Silence
02. The Dream Of Death 

03. Spirits Of Evil 

04. When The Hope Is Gone

05. Voices Inside

06. The Final Pain

07. With The Fullmoon Above My Head

08. Κανεις σας δε θα μεινει ζωντανος

09. Phenomenon


Durée totale : 45mn 30s
 


*************************************************

Album complet
en streaming :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire