lundi 26 février 2018

ESOTERIC : Esoteric Emotions - The Death Of Ignorance [CHRONIQUE]

ESOTERIC
Esoteric Emotions -The Death Of Ignorance
(Demo 1993)

Digibook CD

Aesthetic Death
2017


 Si, pour déceler les plus anciennes prémices du Doom, il faut remonter jusqu'en 1970, avec le Hard Rock plombé, pionnier du Heavy Metal, des premiers albums du cultissime BLACK SABBATH, ce n'est qu'au cours des années 80 que ce courant musical aura véritablement commencé à prendre forme, sous l'impulsion de formations telles que
SAINT VITUS, TROUBLE, CANDLEMASS et consorts.

 En 1990, le groupe britannique CATHEDRAL innova de manière assez spectaculaire pour l'époque, en osant effectuer une sorte d'hybridation jusqu'alors inédite entre Doom et Death Metal, sans pour autant s'affranchir véritablement du creuset Heavy Metal originel. Dans son sillage, d'autres artistes remarquables, comme ANATHEMA, MY DYING BRIDE, PARADISE LOST et autre KATATONIA  allèrent nettement plus loin dans le sens ce cette hybridation Doom-Death, rompant leur cordon ombilical avec le Heavy dès l'aube des années 1990. Le style, enrichi d'un dosage parfois très fort d'apports Death Metal, avait ainsi su s'affirmer en affichant une identité propre, et n'allait pas tarder à évoluer vers des sonorités plus mélodiques, en se mâtinant de vocaux clairs comme d'influences issues du classique et de la mouvance gothique.

 Toutefois, un sous-courant plus extrême, se caractérisant par une musique encore plus lente, plus lourde, moins mélodique, plus ténébreuse, et de ce fait voué à demeurer dans l'underground, se démarqua dès le début de cette scène Doom conventionnelle. Ce sous-courant, lié au Doom-Death des origines auquel il s'apparente parfois, est aujourd'hui désigné sous le nom de Funeral Doom. Parmi les plus éminents de ses pères fondateurs, on pourra citer entre autres les Finlandais de THERGOTHON et de SKEPTICISM, les Suisses de MORDOR, ou bien encore les Britanniques d'ESOTERIC, incontournables vétérans du genre. Ce sont justement ces derniers, formés en 1992 et toujours en activité,  dont il sera plus précisément question ici.

 Pour la petite histoire, il faut savoir que c'est l'écoute de cette démo, enregistrée en 1993, qui aura peu après convaincu Aesthetic Death de signer le groupe. Longtemps restée un enregistrement plus ou moins confidentiel, et donc difficilement trouvable, c'est à l'occasion du 25ème anniversaire d'ESOTERIC que le fameux label anglais nous fait aujourd'hui l'honneur
d'en  rééditer  l'intégralité, pour la première fois sur CD. Outre une qualité sonore irréprochable, bien loin de celle des copies de copies de cassettes comme des mauvais MP3 qui avaient pu auparavant circuler ici et là jusqu'à présent, on pourra d'emblée noter qu'un soin tout particulier a été porté au packaging. Celui-ci se présente en effet sous la forme d'un digibook de carton fort comprenant une vingtaine de pages, et retranscrivant notamment, sur papier épais, les textes de toutes les chansons.

 Celles-ci se déclinent en huit longues pistes, d'une durée oscillant entre un peu plus de 7 minutes pour la plus brève ("In Solitude"), et près de 17 minutes  pour la plus longue  ("Eyes of Darkness"), pour un total dépassant les 76 minutes. Autant dire que pour ce qui était pourtant censé n'être qu'une toute première maquette de présentation du groupe, celle-ci ne risquait déjà pas de laisser l'auditeur sur sa faim... 

 Tous les ingrédients stylistiques qui allait faire l'identité musicale d'ESOTERIC se voyaient d'ores et déjà rassemblés ici, avec un tempo très lent et excessivement lourd, une ambiance désespérément glauque, oppressante et torturée, et des vocaux Death on ne peut plus gutturaux et caverneux. L'esprit général est à une désillusion abyssale, à un nihilisme absolu et tous azimuts, et la monotonie de ces lancinants mantras ne se voit de temps à autres briser que par de soudains hurlements aux tonalités démentielles, ou par de violentes et furieuses envolées de rage destructrice. A défaut d'être facilement accessible, cette étrange musique, dont la  caractéristique première n'est sans doute pas d'être des plus festives ni conviviales, est faite pour s'écouter dans la solitude. Elle invite au voyage intérieur, jusqu'aux tréfonds les plus tourmentés et les plus cauchemardesques de notre propre psychisme. Elle tend à nous plonger dans les affres d'une angoisse existentielle que nous préférons inconsciemment ignorer et refouler la plupart du temps, de peur d'y perdre nos insignifiantes et faussement rassurantes illusions...


 "Esoteric Emotions - The death of ignorance", bien plus qu'une simple démo, non seulement marque la naissance d'ESOTERIC et de son style immédiatement reconnaissable, mais constitue de surcroit un document important dans l'histoire du Doom Metal en général, compte tenu de l'influence considérable que ledit style aura par la suite et jusqu'à nos jours exercé de manière plus ou moins directe sur diverses autres formations. Certaines ont elles-mêmes, depuis, fini par accéder au statut de références majeures.
On comprendra dès lors l'impérieuse nécessité qu'il y a, ne serait-ce que dans un souci d'équité élémentaire, de rendre justice comme il se doit à l'un de ceux par qui tout a pu commencer.

 Pour conclure, il convient de bien noter que ce luxueux digibook n'a vu le jour qu'en édition limitée. Il est donc vivement recommandé de ne pas tarder à en faire l'acquisition pendant qu'il en est encore temps, avant l'épuisement des stocks qui ne manquera pas, fatalement, d'en faire un collector convoité... 
Mentions spéciales pour "Scarred", "The Laughter of the Ignorant" et "Expectations of Love" qui, à titre personnel, sont sans doute mes morceaux préférés parmi ceux qui sont présentés ici.



Hans Cany


Note : 7/10

************************ 

TRACKLIST
 1. Esoteric  [09:10]
2. In Solitude  [07:12]
3. Enslavers of the Insecure  [08:46]
4. Scarred  [12:16]
5. Eyes of Darkness  [16:53]
6. Infanticidal Fantasies  [07:58]
7. Expectations of Love  [08:18]
8. The Laughter of the Ignorant  [07:15]


************************

BANDCAMP



ESOTERIC OFFICIAL FACEBOOK PAGE
https://www.facebook.com/esotericukofficial

************************

"Scarred"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire