mercredi 11 septembre 2019

DRASTUS - La Croix de Sang [CHRONIQUE]

DRASTUS
La Croix de Sang

CD

Norma Evangelium Diaboli
2019


Qu'est-ce que le Black Metal en 2019 a.d. ? Qu'a-t-il à nous faire ressentir ? Plus de flamme façon KISS ? Plus de clous, de faux sang, d'autel en carton pâte à la gloire d'une provoc bas du front, ou encore la présence d'enfants chanteurs à la croix de bois ayant la permission de minuit ? Est-ce encore le pseudo intellectualisme d'un post-black shoegazer aux cheveux propres ? Est-ce la nouvelle spiritualité du style ? Seraient-ce ces groupes qui sont à présent garants de la flamme noire ? Ou n'est-ce finalement qu'un buziness de plus ? Eh bien alleluïa, la France a encore quelque chose de pur, de quoi vous faire chevaucher l'antique serpent, et ce saint sauveur se nomme DRASTUS !

Parlons peu, parlons bien : La Croix de Sang est l'opus qui remettra votre spiritualité à l'heure. Cette offrande s'emparera de vous en redonnant ses lettres de noblesse à un Black Metal teigneux, bestial et sincère.


Ce qui reste de vos neurones se mettra à bouillir pour quelque-chose de pur, et vous élevera viscéralement afin que vous puissiez rentrer en méditation. Et tout cela -je le répète- sans fioriture, mais juste par la beauté de la musique et rien que la musique. Oui, la France peut une fois encore être fier de cette œuvre de pure noirceur salvatrice, alors merci DRASTUS de redonner lettres de noblesse à un art des plus complexes, et à un "style" devenu cinématographique et sans plus grande saveur. Avé DRASTUS !

Sad



NOTE : 9/10

---------------------------------------------------

Bandcamp
https://drastus.bandcamp.com/album/la-croix-de-sang

Norma Evangelium Diaboli
Facebook Page
www.facebook.com/noevdia

---------------------------------------------------

TRACKLIST


1. Nihil Sine Polum   00:00
2. Ashura   05:23
3. Crawling Fire   10:58
4. The Crown of Death   19;43
5. Hermetic Silence   28:33
7. Constrictor Torrents   37:02


---------------------------------------------------



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire