lundi 4 septembre 2017

THE BROTHERHOOD OF PAGANS : Tales of Vampires [CHRONIQUE]


  Le premier album tant attendu de la Confrérie des Païens hisse le groupe au rang des groupes phares de la scène gothique hexagonale, et demeurera sans conteste l'un des meilleurs disques  produits au cours de la décennie dans cette catégorie.

  Les dix titres ici présents sont tout simplement excellents, et l'on remarquera tout particulièrement, parmi eux, la présence du génial "Resurrection", qu'il nous avait d'ores et déjà été donné de découvrir sur la compilation double CD "GOTHIK", sortie quelques mois auparavant sur le célèbre label américain Cleopatra Records.

  Les BROTHERHOOD OF PAGANS, outre leur nom qui n'est pas fait pour me déplaire, constituent à mes yeux une grande révélation de la scène dark française, celle-ci n'ayant désormais plus rien à envier au Royaume-Uni, à l'Allemagne ni aux USA, de par la qualité de ce qu'elle peut engendrer. La lignée musicale du combo picard est à rechercher du côté du Gothic Rock éthéré des FIELDS OF THE NEPHILIM et consorts, mais agrémenté d'une énergie de type Deathrock/Batcave, tout droit héritée du Post-Punk. Le son de l'ensemble, voix comprise, se rapproche sensiblement de cette autre formation de qualité que sont les Niçois de CORPUS DELICTI, donnant naissance à de superbes atmosphères sombres et mélodiques. Les guitares ont une sonorité très cristalline, et la qualité du travail de composition, dans sa globalité, s'avère absolument remarquable.

  Les thèmes abordés dans les textes, comme l'indique le titre du CD, se rapportent à la thématique du vampirisme, et sont souvent empreints d'une défiance et d'un cynisme implicites, voire carrément explicites, orientés à l'encontre de l'Eglise chrétienne et de son hypocrisie en tant qu'institution. C'est notamment le cas, entre autres, de l'excellent morceau "Sinner comes to bits", et cela se retrouve également dans une illustration du livret, reproduisant la photographie d'une grotesque machine à "confession automatique"...

  En résumé, nous tenons donc là un premier album particulièrement enthousiasmant, qui s'imposera incontestablement comme une référence majeure en matière de Gothic/Deathrock français. Il s'agit bel et bien là d'un disque incontournable, que tout fan de ce type de musique doit impérativement connaître et se procurer, sous peine de passer à côté de quelque chose d'essentiel. Déjà un grand classique !



Hans

[Chronique initialement parue dans le fanzine
REQUIEM GOTHIQUE N°2, février 1996 E.V.]

 
Tracklist :

1. The Gathering
2. Don't Fall
3. Warshow
4. Resurrection
5. Black Art
6. Sinner Comes To Bits
7. Halloween
8. Rooms
9. Guilty
10. God Damn My Soul

 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire